Hier fut un grand jour.

Outre le fait que j'ai tenté avec succès l'enfilage de mon jean d'avant-grossesse (oui, je sais, ça énerve, hein ? ;-p Mais bon, c'est un taille basse aussi), j'ai dû reprendre mes fonctions et assurer le remplissage du frigo, Bousier n'étant pas disponible pour faire le marché. Ma maman ayant passé une partie du week-end chez nous, j'aurais pu l'y envoyer seule, mais je suis incapable de faire une liste de courses, pour les légumes je fonctionne au feeling.

Samedi matin, voilà donc 3 générations de nana en partance pour le marché. Après un petit contretemps technique (méga régurgitation au moment de partir, il a fallu changer de pied en cap la fille, et en partie la mère), j'ai réussi à mettre Margaux dans l'écharpe tant bien que mal (non Maman, je ne veux pas de ton aide, il faut bien que j'y arrive seule !), et nous avons eu notre petit succès sur le marché ("oh mais il est tout petit ce bébé !"). J'étais assez fière de moi, je dois l'avouer.

Mais là où j'ai été encore plus fière, c'est quand il a fallu que j'improvise une tétée en plein milieu du périple... Bon, sur le moment je n'en menais pas large, la pitchoune pleurant, moi me trémoussant pour réussir à desserrer l'écharpe afin d'amener Margaux à hauteur de sein et la mettre plus ou moins dans l'axe, ma mère voulant m'aider on ne sait trop comment... Mais j'ai réussi à garder mon calme et répondre au besoin pressant de la miss, qui s'est endormie le temps d'acheter des cerises. Et j'ai profité d'attendre le métro du retour pour remettre "le paquet" à sa place.

Seul petit raté, j'avais un peu trop habillée Margaux, et elle a franchement eu chaud contre moi. L'après-midi, je ne l'ai donc mise qu'en body et chaussettes pour notre virée shopping au centre commercial (objectif : trouver un cadeau pour la fête des pères !). J'aurais presque pu lui mettre un body manches courtes, mais je n'ai pas osé sur le coup. Et j'aurais aussi dû penser au petit chapeau, même si on a passé peu de temps à marcher au soleil. Mais tout s'est bien déroulé, et j'étais franchement contente de ne pas me trimballer en poussette au milieu de la foule et dans les escalators en panne.

Et maintenant que je pratique, je peux l'affirmer haut et fort : le portage en écharpe, c'est vraiment super pratique (et pis ça muscle le dos...) ! Au début on se sent un peu maladroite, mais le coup de main vient vraiment rapidement (la mise en place aujourd'hui pour la balade au parc s'est faite beaucoup plus vite). Un grand merci, donc, aux mamans qui m'ont initiée au portage et apporté leurs petites astuces. Je ne regrette vraiment pas d'avoir fait l'impasse sur l'investissement poussette (il y a quelques jours, je doutais un peu, je l'avoue...) !