Aujourd'hui, je suis allée à la PMI pour faire "peser le gigot", comme dit Bousier. Les amis, si ça continue comme ça, notre menu de Noël s'annonce pantagruélique ;-D.

Nan, sans blague, elle est pile au milieu de la courbe du carnet de santé. Je m'en suis réjouie au premier abord, puis je me suis souvenue que ces courbes ont été mises au point pour les bébés au bib'. Donc en fait, on s'en tape. Le score du jour donc : 5kg130 et 55cm (grosso modo, car la puèr' n'a pas voulu trop lui tirer sur la jambe, tant mieux).
Quand la puericultrice m'a demandée si je donnais toujours la vitamine K, j'ai "osé" dire que je l'avais un peu zappée ces derniers temps. Et ouf, je ne me suis pas faite "disputée". Apparemment, certains médecins conseillent d'arrêter après 1 mois 1/2. Et effectivement, j'avais lu qu'après les premières semaines, le risque de faire une hémorragie était extrêmement faible et lié à une carrence durable. Alors vu comme je m'alimente, je ne me fais pas de soucis. Tant mieux, parce que ça sentait mauvais ce truc, et Margaux faisait vraiment une salle tête quand je le lui donnais. (On n'a pas parlé de la vitamine D, mais je l'ai aussi complètement zappée depuis 3 bonnes semaines. Il faut dire qu'on est tous les jours dehors en ce moment, alors elle a bien assez de sa dose de soleil je pense)

Et puis 5/5, c'est aussi la note que je m'(nous) auto-attribue pour cette journée de rêve. A part une grosse crise en début d'après-midi, dont on n'a toujours pas compris la raison (un cauchemard peut-être ?), Margaux n'a quasiment pas pleuré. C'est une grande victoire pour moi, même si je saisi très bien le côté exceptionnel de la chose. Mais je suis particulièrement fière d'avoir traversé l'épisode du massage/bain sans aucun cri, à peine un petit ralouillage au moment de sortir de l'eau (brrr, ça caille !). J'ai en effet compris ce qui la mettait en colère quand je la prenais pour la sécher : elle ne pouvait plus regarder ses pieds !! Et oui, c'est ça la magie de la baignoire Shantala, Margaux a une vue plongeante sur ses pieds, et prend d'ailleurs un malin plaisir à les sortir de l'eau pour mieux les découvrir (et manque donc de boire la tasse, du coup). Alors cette fois, j'ai attiré son attention pour la prévenir que ça se terminait, pour ne pas la prendre par surprise.
N'empêche, elle est sensible, la miss, parce que ça donne la même chose sur la table à langer si je la chope alors qu'elle est en grande conversation avec son pouce.
A moins que tous les bébés ne soient comme ça ?