J'entends aux info aujourd'hui que la rougeole reprend du poil de la bête dans notre pays. On apprend dans cet article plusieurs choses :

L'augmentation est un fait : 1.525 cas de rougeole recensés en 2009, un chiffre qui a plus que doublé par rapport à 2008.

La raison est une couverture vaccinale insuffisante : Une statistique de 2004 évaluait la proportion d’enfants correctement protégés à 87 % à comparer à la couverture vaccinale de 95 % recommandée par l’OMS. [...]  La recommandation actuelle de vaccination contre la rougeole (avec un vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole) est l’administration d’une 1re dose à 12 mois et d’une 2e dose entre 13 et 24 mois. [...] Sur l’ensemble des cas identifiés, l’InVS précise que 83,5 % n’étaient pas vaccinés contre la rougeole, 13 % ont reçu une dose, 2 % ont reçu 2 doses et le nombre de doses est inconnu pour 1,5 %.
Si vous faites le calcul, seul 2% des gens "correctement" vaccinés ont attrapé la maladie, donc on peut en conclure que la vaccination est efficace.

On apprend aussi que la maladie n'est pas vraiment dangereuse si elle est bien prise en charge : 28 % des cas ont donné lieu à hospitalisation donnant lieu à 2 encéphalites aiguës dont 1 décès. (bien entendu, ce ne sera pas l'avis de la famille qui a vécu le décès, c'est bien normal...)

Voilà pour les faits. Aux vues de ces informations, je suis contente de ne pas avoir fait le ROR à Margaux. Je n'ai pas d'info sur les oreillons (à part que ça peut rendre stérile les garçons s'ils l'attrapent à l'adolescence). Il sera toujours temps de la vacciner contre la rubéole si elle ne l'a pas attrapée avant d'être "sexuellement active".

Pourquoi, alors que le vaccin pourrait permettre d'éradiquer la maladie ?

- parce que je suis convaincue que notre système immunitaire doit être sollicité de temps en temps pour rester en forme, que c'est son job de se battre contre ce genre d'affections.

- parce qu'à l'inverse je n'ai aucune certitude sur l'innocuité du vaccin ROR.

- parce qu'il n'est pas dangereux de contracter cette maladie dans notre pays.

- que d'un point de vue que certains jugeront sans doute "mystique", la rougeole, comme les autres maladies infantiles qui donnent des petits boutons rouges, est considérée en médecine chinoise comme une façon pour l'enfant de se débarrasser du sang de sa mère dont il était irrigué pendant la grossesse. En gros, ça l'aide à avancer petit à petit sur le chemin de la séparation et de l'autonomie. Plus prosaïquement, nombreux sont les parents qui ont observé que leur enfant avait grandi d'un coup après un épisode de fièvre.

Bien sûr, le raisonnement n'engage que moi, comme d'habitude quoi ! ;-)